Des paysages avec un côté humain

Des paysages avec un côté humain

Avec cette exposition, j’explore la représentation des paysages construits afin  de mettre en évidence une forme de dichotomie omniprésente. L’approche dite « photographie documentaire » est principalement utilisée afin de reproduire une réalité du quotidien, sans volonté de sublimer cette réalité ou de l’embellir.

Une représentation de l’idéalisation du paysage, de son aspect bucolique et pittoresque se juxtapose à une tout autre réalité : celle du développement parfois anarchique, chaotique ou agressant. 

De là l’idée de les représenter côte à côte afin de mettre en évidence cette dualité de la perception et de  créer ainsi la troisième image : celle de l’intériorisation du paysage, du paysage réfléchi.

La figure humaine apparaît souvent au travers des œuvres comme une forme au contour défini sans véritable visage et  sans véritable identité. Cette figure humaine, c’est vous qui prenez place dans cette mise en scène du quotidien, cette mise en scène de l’homme errant à la recherche d’un autre espace : celui qu’il va créer.

C’est votre trace que nous voyons partout, parfois comme une ombre, parfois comme un motif, parfois en parfaite symbiose, mais de moins en moins absente.

error: Ce contenu est protégé !